Menu Fermer

Entrepreneuriat | Au lycée Victor Hugo de Gaillac, bien plus qu’une simple option !

entrepreneuriat Mon Entreprise - Ma Réussite

L’entrepreneuriat a encore de très beaux jours devant lui, à en juger par l’engouement de la jeune génération pour cette opportunité de carrière ! Amandine Cruzel, fondatrice de Mon Entreprise – Ma Réussite, a pu s’en rendre compte à nouveau, les 8 et 22 novembre derniers, en échangeant avec les élèves de BTS en Management des Unités Commerciales, option entrepreneuriat, du lycée Victor Hugo à Gaillac.

Le lycée public Victor Hugo à Gaillac met les petits plats dans les grands pour permettre à ses étudiants d’appréhender, précisément et constamment, toutes les dimensions de l’entrepreneuriat ! Internat d’excellence, on y retrouve, parmi les formations qu’il propose, un BTS en Management des Unités Commerciales qui ne manque pas de réalisme. La preuve à travers l’organisation régulière de rencontres avec des professionnels de tous horizons. Ces derniers sont chargés de partager leur parcours et leur expérience de l’entreprise avec les élèves.

En choisissant ce BTS, ces derniers doivent en effet présenter une option “Entrepreneuriat” dans le cadre de leur cursus final. Ainsi, chacun d’entre eux travaille individuellement sur un projet de création d’une unité commerciale. Celui-ci s’appuie sur les connaissances théoriques acquises en cours. Mais aussi sur les compétences clés que leur évoquent les professionnels qui leur rendent visite. Comme ce fut le cas pour Amandine Cruzel le mois dernier.

Entrepreneuriat : un cheminement vers les grands défis de demain

Aux côtés des représentants de grands groupes publics et privés à l’instar d’EDF et de BNP Paribas, ainsi que de ceux du monde des startups avec notamment la présence d’OMEDOM, Mon Entreprise – Ma Réussite a eu l’opportunité de répondre aux interrogations des étudiants quant au monde de l’entrepreneuriat. De quoi affiner leur approche dans le cadre de leur propre projet d’études :

  • De la recherche de données pertinentes sur la création d’une entreprise aux démarches incontournables.
  • Sans omettre les idées capables de faire toute la différence pour son succès.

Ces tables rondes ont également été l’occasion de saisir, plus intensément encore, les réels enjeux connectés à l’économie circulaire. Autrement dit, il s’agissait de souligner tout l’intérêt de la création d’entreprise. Et ce, au regard des défis économiques, sociaux et environnementaux de notre époque. Des défis qui, loin de les effrayer, ont profondément inspiré les étudiants du lycée Victor Hugo. D’ailleurs, les projets les plus avancés ont été présentés avec beaucoup d’enthousiasme aux professionnels présents, afin de recueillir leurs commentaires constructifs quant à leur viabilité et leur originalité.

Entre passion, innovation et projections

Une station service destinée exclusivement aux véhicules électriques, une discothèque dédiée uniquement aux femmes pour laisser à l’entrée les séducteurs un peu trop insistants. Une application inédite de garde d’enfants, ou bien encore, une Cake Factory réalisant des cookies, des donuts et des pâtisseries orientales personnalisés pour les particuliers et les entreprises… Autant dire que les élèves de BTS du lycée Victor Hugo ne manquent pas d’imagination !

Au-delà des retours que chacun d’entre eux a pu obtenir de la part des professionnels présents, leur engagement a forcé le respect, voire l’admiration, de ces derniers. En effet, ces étudiants forment une belle promesse quant à l’entrepreneuriat de demain. Leurs capacités à innover, à aller de l’avant, à se dépasser, justifient à elles seules tout le sens donné à ce BTS pas comme les autres, où l’entrepreneuriat semble signifier bien plus qu’une simple option.

Entrepreneuriat : premier choix de carrière ?

C’est ce que l’on peut se dire à la vue de tous les projets présentés. Un premier choix de carrière qui se conçoit bien plus aisément à l’heure actuelle. Surtout si l’on considère l’évolution du monde de l’entreprise, et celui du travail en général, ces dernières années. Quitte à prendre des risques, autant les prendre pour soi et sa propre aventure ! L’approche authentique des faits de la jeune génération, perçue par Amandine Cruzel dans leurs témoignages, démontre de façon rassurante qu’ils font déjà preuve de pragmatisme quant à l’entrepreneuriat.

“Oui, il faut du courage et de la détermination pour se lancer dans l’entrepreneuriat. Car il ne s’agit pas seulement de voir la partie émergée de l’iceberg”, confie Amandine Cruzel. “L’entrepreneuriat, c’est aussi tout ce qu’on a traversé pour y arriver. Malgré les embûches, rien n’est impossible. Et cette voie, pour ceux qui parviennent à leurs objectifs, peut procurer du bonheur, de la liberté et un profond épanouissement personnel. Elle permet de réaliser ses rêves !”

Dans la même catégorie :