Menu Fermer

Savoir se ménager | L’une des clés du succès entrepreneurial

savoir se ménager entrepreneur mon entreprise - ma réussite

Le quotidien de l’entrepreneur est constamment rythmé par des hauts et des bas, bien souvent intériorisés. De ce contexte, il ressort une nécessité : celle de savoir se ménager. Il s’agit notamment d’investir du temps autrement pour gagner toujours plus de confiance en soi.

Nombreux sont les témoignages et les infographies, notamment sur les réseaux sociaux professionnels à l’instar de Linkedin, qui rendent compte des réalités du créateur d’entreprise. L’entrepreneuriat : une aventure synonyme d’indépendance et de libération du potentiel individuel. Mais qui, en parallèle, suggère une prise de risque. Ainsi qu’un challenge de chaque instant, notamment et surtout, envers soi-même. C’est pourquoi le quotidien de l’entrepreneur est constamment rythmé par des hauts et des bas, bien souvent intériorisés. De ce contexte, il ressort une nécessité : celle de savoir se ménager.

Autrement dit, il s’agit de trouver un équilibre. Celui-ci est souvent complexe à définir, entre autres, lorsqu’on se lance. L’idée est de concilier vie personnelle, familiale et professionnelle de telle sorte à répondre à une vaste diversité de besoins. Souvent, ces derniers ne concernent pas seulement ceux de l’entrepreneur. Pourtant, une fois cet équilibre trouvé et respecté, les opportunités de succès se multiplient. La raison principale tient au fait que savoir se ménager permet à l’entrepreneur, d’une part, de rester à l’écoute de ses propres aspirations. D’autre part, de développer et d’exploiter toute sa créativité.

Savoir se ménager : le plus sûr chemin vers une remise en question facilitant l’inspiration

À l’origine de tout projet de création ou de reprise d’entreprise : un savoir-faire doublé d’une passion suscitant l’engagement de l’entrepreneur. Ses futurs clients particuliers ou professionnels sont friands de ces profils qui transmettent du sens au-delà des produits et des services qu’ils proposent. Du côté de l’entrepreneur, cela se traduit très souvent par une volonté exacerbée d’offrir une prestation exemplaire à forte valeur ajoutée. Et donc, par un temps et une énergie considérables pour concrétiser cet objectif. Mais aussi par les doutes et les problématiques que cette approche suppose.

Ainsi, les activités de l’entrepreneur sont chronophages par essence, au-delà de la conception et de la réalisation de son offre. Les nuits blanches ne sont pas rares, nourries par une longue série de questionnements pour améliorer cette même offre. Mais aussi les processus de découverte des besoins de ses clients, de prospection, de négociation, de conseil, de suivi… Si ces questionnements sont salutaires tout au long de la vie du projet de l’entrepreneur, ils lui imposent une prise de distance régulière pour recentrer ces remises en question et les prioriser. De plus, il s’agit de permettre à l’inspiration de lui revenir.

Savoir se ménager pour une confiance en soi toujours plus forte

Aussi, lorsque l’entrepreneur décide par exemple de réserver une journée chaque semaine pour lui seul, c’est parce qu’il est convaincu que cette initiative lui ouvrira les portes de nouveaux points de vue sur ses affaires en cours et la façon de les gérer. Et ce, en parallèle des idées nouvelles qui pourraient surgir alors qu’il se promène en forêt pour faire un break. Ou lorsqu’il passe un bon moment avec ses amis autour d’une bonne table. Le risque, les doutes, les interrogations se transforment dès lors en une détermination nouvelle. Elle s’inscrit dans la continuité de ses actions précédentes et renforce son envie de se dépasser.

Savoir se ménager est donc loin d’être une perte de temps. Au contraire, il s’agit d’investir du temps autrement pour gagner toujours plus de confiance en soi. En outre, la démarche invite l’entrepreneur à considérer les obstacles avec plus de sérénité. En effet, savoir se ménager lui permet de distinguer précisément ses responsabilités, mais aussi celles de ses clients et de ses partenaires. Pour aboutir notamment à la définition de son client idéal et initier dans le même temps, à son échelle, des modèles inédits. Ceux par lesquels les interactions relationnelles se réalisent dans la pleine connaissance des contraintes et des ambitions de chacun. Et par la conjugaison de tous leurs talents.